The light

Parce qu’elle à dut lutter contre une très grave maladie,
parce qu’elle est toujours là pour les autres (nous)
parce que je la connais,
parce que c’est une des plus belles voix du prog,
pour tout ça, je l’aime et je l’admire ❤ ❤

Madame Christina Booth de Magenta sur son album solo – The light

Firth of Fifth

Toujours en Iceland un autre morceau Genesisien, Firth of Fifth
je vous rassures il est moins long que Super’s Ready, mais tout aussi magique.
Je me faisais une réflexion en les écoutant, là il sont une cinquantaine sur scène, mais Genesis il n’était que 5 pour les même sonorités.
Mais quel plaisir de voir jouer ces morceaux par un philarmonique, d’ailleurs, à la fin de cette vidéo, Steve en fait mention et je trouve ça génial 🙂
Allez, place à la musique… Enjoy

Steve Hackett and Todmobile in Iceland-Firth of Fifth (2015)

Super’s Ready – Enjoy

Il y a des morceaux comme ça, qui lorsqu’il sorte vous marque, et puis on les oublient plus ou moins, on se dit que c’est trop long
il faut dire qu’a l’époque ou celui-ci est sortit, le “format officiel” était moins de 2 minutes en radio, alors des groupes ont pris le parti de
faire des morceaux de 20 minutes histoire d’affirmer leur genre, celui-ci fait à la base 22 minutes et 53 secondes, mais dans la version que je vous propose il en fait
25:52, il faut dire qu’il est réorchestré par Toldmobile et SinfoniaNord, un projet islandais avec orchestre symphonique
Tout le groupe a participé à cette écriture, Peter Gabriel a écrit une grande partie des paroles, Phil Collins a beaucoup contribué aux arrangements, Tony Banks a dit qu’il avait commencé à écrire certaines progressions de claviers alors qu’il était étudiant universitaire, quant à Steve Hackett que l’on retrouve ici,
lui, aurait dit pour sa participation qu’il s’est simplement évertué à jouer les notes justes 🙂
Il en reste que ce morceau monumental est devenu une référence dans le monde du Prog Rock, la preuve, on le joue encore de nos jours
Voici le phénoménal Super’s ready de Genesis, album “Fox trot” sortit en 1972 et joué ici en 2015 à Reykjavik Iceland, histoire de nous réchauffé le cœur.

Régalez vous 🙂 🙂

Steve Hackett – SUPPER´S READY – with Todmobile and North Iceland Symphony Orchestra

Purple rain

je n’ai jamais été un fan de Prince, ni de son rival (Mickaël Jackson) d’ailleurs.
j’ai fais l’effort, un jour, d’aller le voir en concert, à Paris, bon il à fallut me supplier, mais j’y suis allé…
la seule chanson qui aie retenu mon attention était Purple Rain, alors quand celle-ci est reprise , à mon sens, avec plus de brio que l’originale,
et interprétée par un des plus plus grands guitariste actuel, Jonh Petrucci pour ne pas le nommer, je ne peux que vous en faire part 🙂

John Petrucci (Dream Theater)- Purple Rain