Rideaux

Je me rappelle quand j’ai acheté cet album (vinyl) en 1975, quand j’ai entendu cette chanson ma réflexion fut “waouhhhhh”
c’est toujours le cas aujourd’hui, certes “tonton John” en a fait d’autres de très très belles c’est une évidence, mais celle-là je ne sais pas pourquoi
je la trouve vraiment mais vraiment très belle, histoire de sensibilité surement 🙂

Un album oublié, autobiographique, qui raconte les début très difficiles d’Elton Jonh (Captain Fantastic) et de Bernie Taupin (The Brown Dirt Cowboy) son parolier.
Un double album livré avec un livret sous forme de BD, que je possède toujours 🙂

Captain Fantastic and the Brown Dirt Cowboy – Curtains – Elton John (1975)

Advertisements

Faisons l’autruche

ça ressemble à ce que faisait Sony “vous en rêviez ? Sony l’a fait” mais là c’est pour Samsung.
Peut importe, je trouve cette pub géniale, non pas pour le produit qu’elle présente,
mais pour le message qui pourrait être “Yes you can” (why not ?) 🙂

Et en bonus vous avez la version originale de “Tonton John”

Elton John – Rocket Man (Live at the Royal Festival Hall 1972)

Purple rain

je n’ai jamais été un fan de Prince, ni de son rival (Mickaël Jackson) d’ailleurs.
j’ai fais l’effort, un jour, d’aller le voir en concert, à Paris, bon il à fallut me supplier, mais j’y suis allé…
la seule chanson qui aie retenu mon attention était Purple Rain, alors quand celle-ci est reprise , à mon sens, avec plus de brio que l’originale,
et interprétée par un des plus plus grands guitariste actuel, Jonh Petrucci pour ne pas le nommer, je ne peux que vous en faire part 🙂

John Petrucci (Dream Theater)- Purple Rain

Avec toute ma “Sympathy”

Vous l’avez forcément entendu un jour, dans sa version originale ou bien reprise par la pub.
Classé parmi les plus grands slows du monde 🙂

You have necessarily heard this song one day, in it’s original version, or taken over by the pub release.
Ranked among the largest in the world slows

RARE BIRD – SYMPATHY – 1969

Budapest – Ian Anderson

La vidéo n’est pas terrible mais le son est bon
Surnommé “le héron” ou parfois “le flamant rose” du fait qu’il a souvent la jambe gauche en l’air quand il joue,
Ian Anderson est un flûtiste Rock, multi instrumentiste serait plus juste.
Avec son style inclassable et déroutant, il a marqué l’histoire du Rock des années 70 jusqu’à nos jours
en oeuvrant au sein de Jethro Tull ou en Solo

The video is not great but the sound is good
Nicknamed “the heron” or sometimes “the pink flamingo” because it often has the left leg in the air when he plays,
Ian Anderson is a flutist Rock, multi instrumentalist would be fairer.
With his unclassifiable and confusing style, it marked the history of Rock 70s to today
by working within Jethro Tull or Solo

Ian Anderson – Budapest – with The Frankfurt Neue Philarmonie orchestra – 2004